Miche cocotte au muesli

Publié le par Isa

pain cuisson cocotte
Tant que je gagne, je joue... ce nouveau mode de cuisson du pain est une véritable révolution pour moi. Cette possibilité de préparer mon pâton la veille et de le transformer en pain le lendemain m'enchante. J'ai le sentiment que faire du bon pain est encore plus rapide, puisque je n'ai pas le premier temps de pause (que je passais à guetter la pousse de mon pâton...), il grandit tout doucement au frais, et moi, je dors, ou bien, je travaille... Plus pressée par le temps de peur que le temps de pousse soit trop long, je peux décaler la cuisson de mon pain du matin à l'après-midi, en fonction de mes disponibilités. Et "boulanger" n'est plus qu'un plaisir.

L'invention d'aujourd'hui :

400 g farine T55
200 g farine de seigle
150 g levain liquide
1+1/2 CC levure chimique
+/- 290 ml d'eau de source tempérée
1 CS d'huile d'olive (pour la conservation)
12 g sel
60 g muesli (du birschermüesli pour moi, une préparation suisse non sucrée avec des germes de blés, des flocons de plusieurs céréales, quelques céréales soufflées, des noisettes grossièrement concassées, des raisins secs, des pommes séchées)

Méthode habituelle : réhydrater la levure avec un peu d'eau, verser le levain, recouvrir avec la farine, enclencher la vit 1 du robot, verser l'eau progressi- vement puis quand tout est amalgamé, verser le sel. Pétrir 10 bonnes minutes vit 2 puis rajouter le muesli, quand il est bien réparti dans la pâte, sortir le pâton du bol du robot, le mettre dans un saladier fariné, le couvrir d'un torchon et au frigo pour la nuit (ou bien le laisser pauser 1h30 environ).

Le lendemain (ou 1h30 plus tard), le dégazer, le laisser se détendre sur le plan de travail 15-20 mn (seulement s'il a passé la nuit au frais), pendant ce temps, prendre sa douche, boire un petit café, se faire un peeling... puis, étirer les coins, replier vers le centre, tourner le pâton, recommencer plusieurs fois... placer dans la cocotte, couvrir avec le couvercle, laisser pousser 1h30 (que 1h si pas au frais).

Puis, badigeonner de lait, saupoudrer de farine, faire les grignes, fermer la cocotte et enfourner à four froid pour 50 minutes à 240°.
Dès la cuisson achevée, le sortir immédiatement de la cocotte (aïe aïe aïe, c'est ultra chaud...) pour que la croûte ne ramolisse pas et le laisser refroidir sur une grille bien haute (la mienne, je l'ai posée sur des mini plats à tarte pour la surélever).

Puis, admirer le résultat...

pain cuisson cocotte
Avant de déguster !!
au coeur de la mie
au coeur de la mie
Verdict de la tribu des gastronomes en culottes courtes : Il est très beau, et surtout il est vraiment très bon. (pourtant elles doutaient sévèrement du résultat avec le muesli du petit déj' !! Tellement l'habitude de le mélanger dans du fromage blanc avec quelques fruits frais que jamais elles n'auraient imaginé que j'ose leur en prendre pour le mettre dans mon pain...)

Pari réussi, c'est un véritable régal. A faire et à refaire !!

Publié dans Pains et viennoiseries

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lagrandepages 01/09/2009 19:40

la prochaine fois que tu en fait garde moi un morceau !!!!

Isa 01/09/2009 22:14


Sans faute !!